· 

Des livres scolaires contrefaits en circulation

Il s’agit de “Mon cahier de graphisme” de la SIL et de “Mon Cahier d’écriture du CP” co-édités par Michel Lafon et Kaba Ngondo édition (K.N). Ferdinand Nana Payong, le promoteur des éditions Kaba Ngondo édition (K.N), a d’ailleurs saisi le ministère du Commerce après un constat d’huissier.

La supercherie

La contrefaçon ici réside dans la production et la commercialisation des livres qui sont quasi identiques à ceux agréés il y a trois ans, par le Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques. L’on retrouve notamment la supercherie au niveau de l’absence tant sur la première de couverture que sur les autres pages, du logo de l’un des éditeurs du livre, à savoir Kaba Ngondo édition (K.N). Cela laisse envisager de possibles changements au niveau même du contenu, étant donné qu’il s’agit là d’une violation de l’agrément délivré aux deux éditeurs par le Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques.

Un entrepôt sous scellé

Les enquêtes ayant été menées, la brigade nationale des contrôles et de la répression des fraudes du ministère du Commerce a repéré l’un des principaux fournisseurs de ce livre contrefait qui est la maison d’édition détenant près de la moitié des livres au programme au Cameroun, NMI Education (lien). Le 07 septembre dernier, la brigade a décidé de la mise sous scellé de l’un des entrepôts où sont stockés les livres contrefaits. Les responsables de NMI, se défendent cependant en disant qu’ils ne sont pas producteurs mais seulement des distributeurs du livre. Le Conseil national d’agrément des manuels scolaires et des matériels didactiques, de son côté, précise cependant n’avoir jamais agréé les nouveaux manuels mis en circulation par Michel Lafon et distribués par Horeb Sarl ou encore NMI Education.