Le Cameroun en 1969

Fonction Titulaire Depuis   Fonction Titulaire Depuis
Président de la République Ahmadou AHIDJO
1960   Vice-Président John NGU FONCHA
1961
Premier ministre du Cameroun occidental Solomon TANDENG MUNA 1968   Premier ministre du Cameroun oriental Simon Pierre TCHOUNGUI
1965
Président de l'Assemblée nationale fédérale Marcel MARIGOH MBOUA
1962        

Président de l'Assemblée législative

du Cameroun occidental

     

Président de l'Assemblée législative

du Cameroun oriental
   

Président de la Cour Supreme

du Cameroun Occidental

S.M. L. ENDELEY    

Président de la Cour Supreme

du Cameroun Oriental
Jean Michel CORRE (France)  

Commandant de l'Armée de terre

Pierre SEMENGUE 1965        
Une vue du Cuss, le Centre Universitaire des Sciences de la Santé ouvert en 1969
Une vue du Cuss, le Centre Universitaire des Sciences de la Santé ouvert en 1969

Education

Les ingénieurs en télécommunications formés localement

Afin d’outiller le Cameroun en personnels techniques spécialisés et aptes à être des
interlocuteurs crédibles des partenaires étrangers, l'État crée en 1969 à Yaoundé, l'École Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications (ENSPT) qui forme les techniciens supérieurs et les ingénieurs en télécommunications.

Source : Réforme des télécommunications Cas du Cameroun Par Sylvie SIYAM, Serge KUATE et  Serge DAHO Pour l'Association for Progressive Communications (APC) Septembre 2009

Les médecins aussi

Le Gouvernement du Cameroun a décidé de former localement ses médecins. Un CUSS ou Centre Universitaire des Sciences de la Santé vient ainsi d'être créé avec pour objectif de de former les médecins et les personnels sanitaires, de promouvoir la santé de l’individu, de la famille et de la collectivité.


Politique

Remaniements ministériels

Trois secrétaires d'état sont nommés au gouvernement du Cameroun oriental : Jean Keutcha (Enseignement), Félix Sabal Lecco (Développement rural) et Joseph Bowen (Travaux publics).

Auparavant, MM Victor Ayissi Mvodo et Leonard Claude Mpouma avaient respectivement été nommés ministre chargé de missions et secrétaire d'état, secrétaire général-adjoint de la Présidence.

La constitution a été modifiée

Une modification de la constitution du 1er septembre 1961 a été votée par l'Assemblée fédérale le 10 novembre.

Elle modifiait et complétait certaines dispositions des articles:

  • 10 (vacance de la Présidence selon décès ou démission),
  • 11 (incompatibilité de la fonction de membre du gouvernement avec tout mandat parlementaire et toute activité professionnelle)
  • 15 (réunion de l'Assemblée fédérale pendant l'état d'exception; disposition abrogées),
  • 16 (élection à l'Assemblée fédérale, prorogation et abrogation du mandat de l'Assemblée fédérale),
  • 24 (autorisation temporaire donnée au Président de procéder par ordonnance),
  • 39 (Le Président nomme les premiers ministres des états fédérés. Il nomme les secrétaires d'état sur proposition du premier ministre et peut mettre fin à leurs fonctions)
  • et 44 (Circonstances de démission du premier ministre).

 

Télécharger
La_constitution_10_novembre_1969_du Came
Document Adobe Acrobat 895.3 KB

Economie

Ahidjo inaugure l’hôtel Mont Febé

Le Président Ahidjo a inauguré, le 30 décembre, le tout nouvel hôtel Mont Fébé de Yaoundé.

Construit sur les hauteurs du mont éponyme, le majestueux hôtel, à l'architecture audacieuse a été confié à la chaine Sheraton. Il comprend 250 chambres, des suites présidentielles ainsi qu'un terrain de golf.

Les travaux de construction de l’hôtel ont été lancés en janvier 2008 par le Président-Directeur général de la SNI, Jean Faustin Bétayéné. Ils ont été réalisés par un consortium franco-italien et ont couté un milliard et demi de francs Cfa.

Source : Habitat et démocratisation au Cameroun: enjeux africains d'une chasse gardée Par Philippe Bissek.

Le franc français a été dévalué

Le premier ministre français, Jean Chaban Delmas, a pris, en Aout, la décision de dévaluer le francs français de 11,1%. De nombreux chefs d'états africains se sont offusqués de n'avoir pas été consultés par cette décision qui aura des conséquences sur leurs économies.

 

Crevecam construit une usine de surgélation  de crevettes

Crevecam (Les Crevettes du Cameroun) a achevé la construction d'une usine de surgélation de crevettes d'une capacité de 800 T à -20°.

L'usine dont la production est destinée à l'exportation vers les Etats-unis sera approvisionnée par une flottille de 8 chalutiers de 22 mètres construits en France et qui viennent de lui etre livrés.

Les investissements réalisés s'élèvent à 290 millions de francs Cfa dont 90 pour l'usine et 198 pour les navires.


Société

Fin du recensement administratif 1966-1969

Le recensement administratif de 1966-1969  a été initié dans le cadre de la préparation du IIIe plan quinquennal de développement économique et social. Il fait suite aux enquêtes démographiques régionales réalisées entre 1959 et 1965.

L'opération avait deux objectifs :
1) Un objectif d'information économique et sociale : Le but principal de l'opération était l'évaluation de la population imposable. Le recensement visait également à déterminer une répartition de la population en actifs et inactifs, population active représentant ici l'ensemble des individus exerçant une activité bien déterminée.
2) Un objectif d'information démographique : L'opération devait permettre l'établissement d'une pyramide des âges.

Le barrage de Mbakaou a été livré

Description du barrage

Maître d’ouvrage : Energie Electrique du Cameroun (ENELCAM), Maître d’œuvre : EDF.

Lieu : Mbakaou, arrondissement de Tibati - Département de l'Adamaoua.

Ce barrage, construit sur le fleuve Djerem, affluent de la Sanaga, vise la régulation du débit de la Sanaga par une réserve d’eau de 2,6 milliards de m³ qui alimentera 600 km en aval, de façon constante, l’usine hydro-électrique d’Edéa qui produira notamment l’énergie électrique nécessaire à l’usine de l’aluminium du Cameroun ALUCAM.

Les ouvrages de retenue comprennent un barrage principal constitué d’un ouvrage en béton dans le lit du fleuve, de 240 m de longueur et de 24 m de hauteur, comportant un évacuateur de crues, un ouvrage de restitution et des éléments de barrage-poids ainsi que deux digues latérales en matériaux latéritiques de 770 et 470 m de longueur. Deux digues annexes contribuent à former la retenue.

Source : http://www.planete-tp.com/barrages-razel-au-cameroun-a161.html


Nécrologie

Documentation

Projets

Domaine Projet Date démarrage Date fin Remarques
DEUXIEME PLAN QUINQUENNAL 1966-1971
Routes et chemin de fer
       
         
         
         
         
Ports & aéroports        
         
Energie        
         
         
Santé        
         
         
Aménagement urbain        
         
Education        
         
         
Sports        
         

Indicateurs de l'année

      Valeur 1969 Valeur 1968 Evolution
Population estimée Hommes        
Femmes        
- de 20 ans        
Total        
Education Primaire & maternelle Elèves      
Enseignants      
Nbre d'écoles      
Secondaire Elèves      
Enseignants      
Nbre d'établissements      
Professionnel Apprenants      
Nbre de centres      
Supérieur Etudiants      
Enseignants      
Nbre d'universités publiques      
Nbre d'IPES      
Economie Taux d'inflation        
Prix à Dla & Ydé Super      
Gasoil      
Pétrole lampant      
Taxi ramassage      
Santé Formations sanitaires Hopitaux de référence      
Hopitaux régionaux      
Hopitaux de district      
CMA      
CSI      
Cliniques privées      
Personnel Infirmiers et aides soignants      
Médecins      
           

Source : Institut National de la Statistique