Le Cameroun en 1996

Les principaux dirigeants

Fonction Titulaire Depuis   Fonction Titulaire Depuis
Président de la République Paul BIYA 1982   Président Assemblée nationale Djibril CAVAYE YEGUIE 1992
Président Conseil économique et social Luc AYANG 1984   Président de la Cour suprême Alexis DIPANDA MOUELLE 1991
Premier ministre Peter MAFANY MUSONGE 1996        
Yaoundé - Le palais présidentiel
Yaoundé - Le palais présidentiel

Le Cameroun se dote d'une nouvelle constitution

Le mandat présidentiel passe de 5 à 7 ans. Il est renouvelable une fois.

Création d'un Sénat de 100 membres, nouvelle chambre du Parlement. Il représente les régions.

Le Cameroun opte pour la décentralisation. Les 10 provinces sont transformées en régions ayant, à leur tête, un Président de Conseil régional élu et un Délégué nommé par le Gouvernement pour assurer la coordination administrative et le maintien de l'ordre.

Création d'un Conseil Constitutionnel de 11 membres.

Lutte contre la corruption et l'enrichissement illicite : l'article 66 de la nouvelle constitution oblige les détenteurs de mandats électifs et tout gestionnaire de crédits et de biens publics à déclarer leurs biens au début et à la fin de leur mandat ou fonction.

 

Téléchargez la constitution de 1996

Premières élections municipales pluralistes

Si le RDPC sort grand vainqueur avec près de 65% des 325 communes, l'opposition marque un grand coup en prenant Douala, la capitale économique ainsi que d'autres grandes villes du pays.

Mafany Musongè : de la CDC  la Primature

Peter MAFANY MUSONGE,ancien Directeur Général de la CDC, la Cameroon Development Corporation, a été nommé Premier ministre, en remplacement de Simon ACHIDI ACHU qui occupait le poste depuis 1992.



Economie

Le Fonds routier est né!

Le Fonds Routier a été créé par la loi n°96/07 du 08 avril 1996 portant protection du patrimoine national. C'est un établissement public administratif de type particulier appelé à assurer le financement, d'une part, des programmes de protection du patrimoine routier national, des programmes de prévention et de sécurité routières, d'entretien du réseau routier, et d'autre part, des opérations de réhabilitation et d'aménagement des routes.

Les ressources du Fonds routier proviennent, pour l'essentiel, de la RUR (Redevance sur l'utilisation de la route), des recettes de péage, des amendes de pesage et de la taxe à l'essieu.


Sports

Yaoundé a accueilli les championnats d'Afrique d'athlétisme

Le Cameroun a organisé u 13 au 16 juin 1996, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, les 10es Championnats d'Afrique d'athlétisme.

La compétition, organisée par la Confédération africaine d'athlétisme, a réuni 307 athlètes issus de 33 pays.

Le Cameroun s'est classé 5ème en remportant 19 médailles dont 4 en or (toutes par des filles dont deux pour la seule Georgette Nkoma aux 100 et 200m), 8 en argent et 7 en bronze.


Nécrologie

Kotto Bass ne chantera plus

Nyamsi Kotto Auger Théodore, alias Kotto Bass est mort le 20 novembre dernier à la Clinique Joseph Sack de Douala. Il avait 33 ans.

C'est une foule immense qui a accompagné sa dépouille depuis Bonapriso jusqu'à Bonabéri où il a été inhumé. De mémoire de doualais, jamais la mort d'une personne n'avait provoqué une telle émotion.

Handicapé, Kotto Bass avait bravé tous les écueils au point d'être reconnu comme l'un des bassistes les plus brillants du pays.

Auteur à succès, Kotto Bass a raflé un disque d'or avec son premier titre, Edith à ndola'ngo. D'autres récompenses du même acabit ont suivi, au cours de sa courte mais brillante carrière.