Déraillement du train Intercity à Edéa

Date : 21 Octobre 2016

Lieu : Gare d'Eseka, Département du Nyong et Kellé

Circonstances : L'accident d'ESEKA  est survenu après une rallonge inhabituelle des rames du train. Cela fait suite à un afflux de passagers après l’effondrement d’une buse sur la route Douala-Yaoundé, à Manyaï, un village situé à 68 kilomètres de Yaoundé, qui a entraîné la rupture de la circulation sur cet axe routier.

 

 

Les mesures prises

Prescription que les victimes de l'accident soient gratuitement pris en charge dans les hôpitaux publics.

 

Journée de deuil national le 24 Octobre 2016

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetu.

 

Prescription d'une enquête judiciaire

Ut suscipit imperdiet Nisl, non vitae blandit.

 

Prescription d'une enquête interne à Camrail

Ut suscipit imperdiet nisl hest tempor.


Dans la presse


Documents

Documents audio et video

Documents audio et video


Témoignages

Serge Essomba Campbell a ajouté 4 photostriste. 23octobre 2016
12 h ·

LE RECIT DE QUE J'AI VECU EN TANT QUE PASSAGER ET RESCAPÉ DE CETTE FACHEUSE (TRAIN DE LA MORT) D'ESEKA.

J'étais dans ce train de la mort et j'ai eu la chance que certains n'ont pas eu de sortir idem de cette fâcheuse...la leçon que je tire de ce mega drame est qu'on peut passer du blanc au noir en une fraction de secondes" c'est exactement ce qui s'est passé...jusqu'à ce que tout cet ecatombe qui n'a duré que l'instant de quelques secondes ne débute, rien ne présagé qu'une telle catastrophe allait se produire, le train roulé paisiblement et normalement, avec une vitesse moyenne sauf qu'une tres mauvaise fumée a la limite étouffante émanait soit de la locomotive soit des rames et envahissait l'intérieur des wagons, nous obligeant meme parfois a nous couvrir les narines avec des mouchoirs surtout a chaque fois que nous entrions dans un des trois tunnels qui se trouvent dans cette partie de la voie ferrée.
Nous étions sagement et confortablement assis dans nos sièges respectifs, d'autres qui causaient, d'autres qui dormaient, d'autres qui bouquinaient avec soit une bouteille de jus ou une bouteille d'eau posée sur leur table, moi particulièrement j'avais des ecouteurs aux oreilles entrain de suivre un morceaux de koffi olomidé a partir de mon téléphone de marque I phone S6+ posé sur la table de mon carré de sièges, et subitement tout a déclenché, cela a commencé par une vitesse infernale qu'a pris le train, nous balançant de gauche a droite avec une telle violence et une telle rapidité avec des angles allant a plus de 80 degrés et puis notre wagon a subitement fait une chute du coté droit avec une telle brutalité et une telle violence vue la vitesse qu'il avait et s'est mise a faire une série de tonneaux avec les sieges et les tables qui volaient de partout et je me souvien que la derniere chose que j'ai vu avant d'être injecté de mon siege, etait un amas de poussières qui est entré dans le wagon vu que le wagon avait quitté les rails et glissait maintenant sur le sol nu avant de s'immobiliser complètement incliner sur son ailes gauche ceci a la gare d'Eseka et nous étions tous les une sur les autres, moi particulièrement je me suis retrouvé tout en bas couché au dessus de la carrosserie qui se frottait aux rails et avec plein de gens qui étaient sur moi et c'est seulement en ce moment que je me suis rendu compte que j'etais toujours vivant mais que je respirais difficilement car y'avait plein de gens sur moi qui m'étouffaient , j'ai réussi a les dégager sur moi avec force pour pouvoir reprendre mon souffle et envisager sortir de ce wagon et ceci sans compter la panique des personnes qui étaient dans le wagon et qui se dirigaient tous vers la sortie qui n'était autre que les ouvertures de voies de communication entre les wagons compte tenu que le wagon etait incliné du côté, ce qui bloquait et rendait inaccessible les sorties principales du wagon, en sortant j'ai vu un mort dans mon wagon qui gisait au sol dégoulinant de sang partout et j'ai réussi aussi a secourir et a faire sortir un monsieur qui avait eu une fracture au bras droit et qui n'arrivait pas a marcher a travers les décombres et les effets éparpillés qui se trouvaient dans le wagon et ce n'est qu'une fois dehors que j'ai vu l'ampleur des dégâts causé par ce déraillement et qui était d'une horreur les plus indescriptibles...la je parle seulement des wagons qui sont tombés au niveau de la gare et qui sont les moins endommagés par rapport a ceux qui sont tombés un peu plus tot et qui se trouvaient au fin fond des ravins et dont nous ne voyions pas a la gare car tombés a des centaines de mètre avant la gare et qui ont le gros des victimes parceque ce sont les wagons étaient qui etaient bondés de monde pour la simple raison qu' étant des wagons qui portaient les passagers pour le tarif de 3000frs et dont la moitié des passagers étaient soit debout, soit assis a meme le sol dans les allées et les issues de secours et qui ont été projetés et broyés par les différents tonneaux en chute libre par le choc qui était du a la percution des rames qui ce sont détachés un peu avant la descente d'Eseka et qui sont venu percuté les autres rames une fois qu'ils ont amorcé la descente descente d'Eseka car allant plus vite que le reste du train parceque étant en chute libre et n'ayant plus de freins provocant dont la sortie des rails de certaines rames et augmentant ainsi la vitesse du train qui a perdu les autres rames a l'entrée de la gare d'Eseka et mon wagon se trouvait parmi ceux la c'est pourquoi y'a pas eu trop de dégâts dans les wagons qui se trouvaient a la gare...il est a noté que la locomotive elle a continué son chemin avec 2 autres wagons car elle ne se trouvait pas a la gare d'Eseka