Plan d'urgence triennal 2015-2018

Généralités

Date de lancement : Décembre 2014

Montant : 925 milliards de francs Cfa

Nombre total de projets : 497

Actions prévues

Première phase

La première phase de ce plan d’urgence, d’un montant de 925 milliards FCFA sur 3 ans a été lancée en octobre 2015, au moment de l’émission obligataire sur le marché international de 750 milliards FCFA. Ce plan d’urgence concerne 248 projets, pour lesquels des études de faisabilité sont en cours. Sept secteurs sont concernés :

  • L’aménagement urbain, à travers notamment la réhabilitation des routes secondaires de Douala et Yaoundé, la construction de 800 logements sociaux dans les chefs-lieux de régions, à l’exception de Douala et Yaoundé ;
  • La santé, avec la construction et l’équipement d’hôpitaux de référence dans les 8 chefs-lieux de régions non encore pourvues et la réhabilitation / remise à niveau des plateaux techniques des hôpitaux généraux de Yaoundé et de Douala ainsi que du CHU de Yaoundé ;
  • L’agriculture et l’élevage, avec la création d’agropoles, l’aménagement de 120 000 hectares de périmètre hydro-agricole et la construction de grands marchés de ravitaillement en denrées ;
  • Les transports routiers avec la construction pour chaque région de deux axes routiers majeurs de désenclavement des bassins de production ;
  • Le volet énergie concerne la construction de lignes de transport d’électricité, notamment Edéa-Yaoundé et Edéa-Douala, ainsi que le barrage de Bini à Warak ;
  • Le volet de l’eau prévoit la construction des adductions d’eau dans 30 villes secondaires et le forage de 100 puits par région ;
  • Le dernier volet est celui de la sécurité, avec la construction de postes de gendarmerie et de police à Yaoundé et Douala et de postes de sécurité aux frontières.

Financement

 La structuration de ce financement se présente ainsi qu’il suit :
  • la Standard Chartered Bank à hauteur de 300 milliards de FCFA, dont une première tranche de 8,528 milliards,
  • la Banque Atlantique apporte 190 milliards,
  • la BGFI Bank Cameroun 100 milliards
  • et Ecobank fournira 3 milliards de FCFA.