Le Cameroun en 2018

Les principaux dirigeants

Fonction Titulaire Depuis   Fonction Titulaire Depuis
Président de la République Paul BIYA 1982   Président du Sénat Marcel NIAT NJIFENJI 2013
Président Assemblée nationale Djibril CAVAYE YEGUIE 1992   Président Conseil économique et social Luc AYANG 1984
Premier ministre Philémon YANG YUNJI 2009   Président de la Cour suprême Daniel MEKOBE SONE 2014
Chef d'état-major général des armées René Claude MEKA 2001   Président du Conseil Constitutionnel  Clément ATANGANA  2018

Politique

Remaniement. Tout un ministère pour la décentralisation!

Le président Biya a procédé à un rémaniement de son gouvernement le 2 mars. 

Les points à retenir sont : 

  • Philémon YANG reste premier ministre et conforte son record. Déjà 9 ans en poste!
  • Tout un ministère est créé pour accélérer (?) le processus de décentralisation
  • Pour la première fois, un anglophone devient ministre de l'Administration territoriale (Paul Atanga Nji)
  • Pour la première fois, un anglophone devient ministre de l'Education (Enseignements secondaires), Mme Pauline Nalova Lyonga
  • Des départs qui ne passent pas inaperçus : (Edgar Mebe Ngo'o - catastrophe Camrail d'Eseka, Belinga Eboutou - décès de Mgr Benoit Bala, Basile Atangana Kouna - soubresauts dans la gestion de l'eau et Jean Baptiste Bokam, meurtres récurrents de gendarmes dans les régions anglophones)

La liste complète du gouvernement du 2 mars 2018

 

Le Conseil constitutionnel a enfin vu le jour!

Clément Atangana et son équipe ont prêté serment le 6 mars
Clément Atangana et son équipe ont prêté serment le 6 mars

Organe créé par la Constitution de 1996, le Conseil constitutionnel a enfin été mis en route par le Président BIYA. Ses 11 membres ont été nommés. Son président est le magistrat Clément ATANGANA.

En son article 46, la Constitution définit le Conseil constitutionnel comme l'instance compétente en matière constitutionnelle. Il statue sur la constitutionnalité des lois. Il est l'organe régulateur du fonctionnement des institutions. Il statue souverainement dans ses domaines de compétence qui portent entre autres sur les points suivants:

  • La constitutionnalité des lois, des traités et accords internationaux;
  • Les règlements intérieurs de l'Assemblée nationale et du Sénat;
  • Les conflits d'attributions entre les institutions de l'Etat; entre l'Etat et les régions; entre les régions.

L'article 48 stipule que le Conseil Constitutionnel veille à la régularité de l'élection présidentielle, des élections parlementaires ainsi que des consultations référendaires. Le Conseil Constitutionnel proclame les résultats de ses consultations.

 

L'article 51 stipule quant à lui que le Conseil constitutionnel est composé de onze (11) membres désignés pour un mandat de six (6) ans éventuellement renouvelable.

 

Ces membres, nommés par le Président de la République sont désignés de la manière suivante :

  • Trois dont le Président du Conseil par le Président de la République;
  • Trois par le Président de l'Assemblée nationale après avis du bureau;
  • Trois par le Président du Sénat après avis du bureau;
  • Deux par le Conseil supérieur de la Magistrature.

Les "ambazoniens" jouent à fond la carte du terrorisme

Paul BIYA réélu Président

Paul E. KINGUE : Kamto est vainqueur sinon rien

CRTV : les audiences du Conseil Constitutionnel en direct!

Kamto s'auto-proclame élu. Demande l'annulation du scrutin

Elections présidentielles 2018. 8 candidats contre Biya.

SDF, Présidentielle 2018 : Fru Ndi renonce. Oshi investi.

Josuah OSHI, fraichement réélu premier vice-président du SDF, a été investi comme candidat du parti à l'élection présidentielle 2018. Il a battu à plate-couture, son challenger et camarade du parlement FORBIN NCHINDA. 

OSHI, FORBIN NCHINDA et MBAH NDAM s'étaient portés candidats à la candidature et contraint John FRU NDI à y renoncer. 

Ce dernier a néanmoins conservé la présidence du parti au cours de la Convention qui s'est tenue en Février à Bamenda.

Lutte contre la sécession : Biya créé une 5è région militaire

Comme celle contre Boko Harama il y a 4 ans, la lutte contre le mouvement sécessionniste a conduit le président BIYA a reconfigurer le commandement militaire territorial.

Une 5ème région militaire a ainsi vu le jour, suite à l'éclatement de la 2ème région. La 5ème région militaire dont le siège est à Bamenda, aura pour ressort territorial, les régions administratives du Nord-Ouest et de l'Ouest. Quant à la nouvelle 2ème région, elle comprendra les régions administratives du Littoral et du Sud-Ouest. 

Des modifications similaires ont été faites dans la Gendarmerie.

Le général AGAH Robinson NDONG a été nommé commandant de la 5ème région militaire. Le commandement de la 5ème région de Gendarmerie a été confié au général Jules César ESSOH.

 

Le Nigéria extrade le président de l'Ambazonie vers Yaoundé

Julius "Sisuku" AYUK TABE président de "l'Ambazonie"
Julius "Sisuku" AYUK TABE président de "l'Ambazonie"

Arrêtés au Nigéria alors qu'ils s'appretaient à tenir une réunion, le président de "l'Ambazonie" (l'état fictif qui couvre les régions camerounaises du Sud-Ouest et du Nord-Ouest) et plusieurs de ses collaborateurs ont été extradés vers le Cameroun. 

Le Nigéria, qui collabore étroitement avec le Cameroun pour mettre fin aux exactions de la secte terroriste Boko Haram, n'entend pas servir de base arrière au mouvement secessioniste camerounais, auteur d'attaques terroristes dans les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest.


Economie

La masse salariale annuelle de l'Etat est de 945 milliards

La masse salariale annuelle du Cameroun a été de 945 milliards de francs Cfa en 2017. Elle a servi à payer les 322.000 fonctionnaires et agents de l'Etat. 

Par rapport à 2006, cette masse salariale qui était de 393 milliards a été multipliée par 2,4. L'accroissement des effectifs, estimés en 2006 à 163.000 personnels, moins rapide, est de 1,98.

Ces chiffres ont été donnés par M. Cyrille Edou Alo'o, directeur général du Budget, dans une interview publiée le 17 avril par Cameroon tribune.

A noter toutefois que la part des salaires sur le budget reste stable : 21%. 

La CDE boutée dehors! Camwater revêt les habits de la SNEC

Après 10 années de privatisation, l’Etat camerounais retourne à l’ancienne configuration du secteur de l’eau potable dans le pays, avec une entreprise publique aux commandes ; comme ce fut le cas pendant des décennies avec la Société nationale des eaux du Cameroun (Snec), privatisée à la fin des années 2000.

 Le président Biya, a officiellement mis un terme à la privatisation du secteur de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun, par un décret publié le 20 février.

Ces activités étaient confiées depuis 10 ans, à la Camerounaise des eaux (CDE), et  contrôlée par un consortium marocain conduit par l’Office national de l’eau potable (Onep), et constitué des sociétés MedZ, Delta Holding et du cabinet de conseil en travaux publics Ingema.

Lire l'article dans Investir auCameroun.com

Le Niger va exporter son pétrole par Kribi

Le Niger va bientot lancer la construction d'un pipeline de 600 km à raccorder au pipeline Tchad-Cameroun, long de 1500km. 

Selon un accord Niger-Cameroun signé en 2013, notre pays percevra 618francs Cfa par litre de brut, pour éviter les fluctuations du cours du pétrole sur le marché international. Sur une période de 30 ans, le Cameroun devrait percevoir 540 milliards de francs Cfa au titre des frais de transit du pétrole nigérien.

 

MTN condamné pour "mauvais jeu" envers Express Union

CCA, la 15ème banque

Un an après avoir obtenu son agrément de banque auprès de la COBAC, l'EMF CCA (Crédit Communautaire d'Afrique), créé il y a21 ans, a obtenu son quitus pour devenir la 15ème banque en activité au Cameroun. L'entreprise, qu compte 42 agences et 450.000 clients sur le territoire national, a pris le nom de CCA-BANK

Le Cameroun et la Cemac échappent une dévaluation du Fcfa

Pour le FMI, le Cameroun est un pays à risque élevé

Le FMI estime que le niveau d'endettement du pays est très élevé malgré un encours de 35% du PIB, soit la moitié du seuil limite de 70% de la Cemac. Plus que le taux, c'est surtout le rythme rapide qui inquiète avec un bond de 4% au cours des 6 premiers mois de l'année. 

Le FMI met par ailleurs, en doute, la capacité du Cameroun à assurer le service de sa dette, au regard de ce que le pays n'a pu décaisser que 464 milliards sur un engagement de 5.464 milliards. 

Si le Cameroun justifie cet état des choses par la non maturité de ses projets majeurs, le FMI estime préoccupant que lesdits projets trainent à rentrer en activité dès la fin de leur réalisation, à l'exemple des barrages de Memvele, Mekin ou du port de Kribi. Ces retards dans la mise en actvité provoquent ceux du gain des dividendes et partant, ceux du remboursement des dettes contractées. 

Le FMI n'apprécie donc que très peu le demarrage de nouveaux projets tels que celui (quoique indispensable) du Grand Sanaga censé fournir de l'eau à la ville de Yaoundé, alors que les premiers ne sont toujours pas terminés. 

Source : EcoMatin n°164 du 28 mai 2018

Recouvrement record pour les impots en 2017!

Les impôts ont recouvré en 2017, 1 790,4 milliards FCFA, soit une hausse de 204,8 milliards. 

Cette hausse, explique la direction générale des Impôts (DGI), résulte principalement de l’augmentation de 195,4 milliards (+36,4%) de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée), de 16,5 milliards (+15,6%) de la TSPP (taxe sur les personnes physiques), et de 9,9 milliards (+10,5%) des droits d’enregistrement et du timbre.

« Par rapport aux 1 719 milliards de prévision pour l’exercice 2017, les recettes d’impôts et taxes sont en dépassement de 71,4 milliards, soit un taux de réalisation de 104,2% », se félicite la DGI. Qui indique que, ce dépassement s'observe au niveau de la TVA (119,3%) et des droits d’enregistrement et du timbre (109,9%).

Par contre, relève fait observer le fisc, l’impôt sur les sociétés non pétrolières, et les droits d’accises enregistrent, au cours de l'exercice 2017, des baisses respectives de 32 milliards (- 9,1%) et 11,7 milliards (-5,9%).

Par Investiraucameroun

Mobile money : Nexttel et UBA s'invitent dans la danse....

La société de téléphonie mobile NEXTTEL et la banque UBA ont noué un partenariat  pour exploiter le mobile money. Le produit s'appelle Nexttel Possa. La BEAC a donné son feu vert à cet accord le 12 mars 2018.

 

..la Société Générale aussi avec sa plateforme YUP

La Bicec passe sous pavillon marocain

Guichets de banque : La SCB brise la glace!

La SCB, Société Commerciale de Banque, filiale du Groupe marocain Attijariwafa Bank, a décidé de rompre avec une longue tradition en cours dans la plupart des établissements d'ici et d'ailleurs : dans ses guichets, elle a enlevé la vitre qui sépare le caissier du client, pour plus de convivialité. 

La passation des marchés publics se fait désormais en ligne

La révolution qui se peaufine depuis 2013 entre le gouvernement du Cameroun et la Corée du Sud  a connu son aboutissement, en janvier, avec le décret du Premier ministre.

Ce décret fixe les conditions et modalités de passation des marchés publics par voie électronique. Cette voie novatrice s'appuie sur la plateforme de dématérialisation nommée « Cameroon On Line E-procurement System » (Coleps).

 

Les avantages, selon les responsables du Ministère des Marchés publics, sont nombreux : célérité, meilleure gouvernance, clarté et équité. 


Société

Vague d'arrestations sans précédent.

Atangana Kouna rattrapé au Nigéria

L'affaire MIDA

Un peu plus de 3,6 milliards FCFA ont été saisis dans les locaux abritant la Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique (MIDA), suspendue deux semaines plus tôt pour «existence illégale, usurpation de fonctions, corruption de la jeunesse, port illégal d’insignes et d’uniformes militaires, escroquerie par appel au public».

Les sommes saisies et comptées etaient, selon le ministre de la Communication Issa Tchiroma, largement en deçà des 12,798 milliards FCFA collectés auprès de 11.835 souscripteurs. 


Catastrophe d'Eseka. Camrail jugé coupable

Camrail a été reconnue coupable par le tribunal de première instance (TPI) d’Eséka, «pour homicide, blessures involontaires et activités dangereuses», dans le cadre du procès relatif à la catastrophe ferroviaire, qui avait officiellement fait 79 morts et 600 blessés le 21 octobre 2016.

Douala tient son deuxième pont

Les grandes villes placées sous videosurveillance

Le Cameroun se dote d'un Centre de commandement qui sera relié à 1500 caméras de vidéosurveillance installées sur l'ensemble du territoire. La société chinoise Huawei a été chargée d'installer ce dispositif. 

Les caméras seront installées dans tous les chefs-lieux des dix régions du pays ainsi que dans des villes stratégiques comme Kribi ou frontalières comme Kyé-Ossi et Garoua-Boulaï, Waza, Fotokol, Kousseri et Amchidé. Ces trois dernières sont situées dans la région de l’Extrême-Nord en proie à la menace Boko Haram.

Un numéro vert pour traquer les gendarmes corrompus

Le secrétariat d’Etat à la Défense a lancé le numéro vert 1501 pour permettre aux usagers de contacter directement les services de gendarmerie afin de dénoncer, et permettre ainsi de traquer les gendarmes véreux.

Le patron de la gendarmerie nationale, Yves Landry Galax ETOGA entend ainsi réduire à leur moindre expression les cas de corruption et les abus de tous genres qui ont cours au sein des effectifs de ce corps. 

Pour un aéroport de Douala aux standards internationaux

Les compagnies aériennes membres de la Airline Operators Committee (AOC) de Douala (Air France, Brussels Airlines, Turkish Airlines, RAM, Ethiopian Airlines, Asky, Karinou Airlines, Kenya Airways, South African Airways, Trans Air Congo, Rwandair, Air Côte d’Ivoire, Cronos, Ceiba et Camair-Co) ont fait part aux responsables de l'aéroport international de Douala de leur «préoccupation» sur l’état général de l’infrastructure.

Ils protestent notamment contre le mauvais entretien du matériel ainsi que contre  l'état général des infrastructures et, notamment, du bâtiment qui serait d’une saleté repoussante et inquiétante.


Education

Réorganisation des séries de l'enseignement secondaire

L’année académique 2018-2019 a vu de nouveaux changements dans l’enseignement secondaire général avec l’ajout de nouvelles séries. Ces changements prendront progressivement effet. A côté des Arts cinématographiques et des Sciences humaines qui font leur entrée, les séries classiques connaissent plusieurs modifications.

Lire Cameroon-tribune ou Le journal du Cameroun 

Télécharger
nouvelles series_disciplines minesec 23a
Document Adobe Acrobat 385.0 KB

Les futures universités de Garoua et Bertoua s'etoffent

Une Faculté de Médecine et de Sciences Biomédicales (FMSB) a été créée à Garoua. Comme la toute nouvelle Ecole Normale Supérieure (ENS) de Bertoua, elle constitue un établissement de l'Université de Ngaoundéré. 

Le Minesec adopte le mobile-money

Le paiement des frais d'inscription et d'examen, s'effectue depuis la rentrée scolaire de septembre 2018,  via le mobile money.

Les résolutions du mémorandum dentente signé par le Minesec et les opérateurs( Orange money, MTN mobile money, Express Union Mobile et Campost) sont effectivement entrées en application. Seuls les frais d'APE (Association des Parents d'Elèves) continuent d'être payés à la caisse des établissements scolaires.

Cette innovation vise, selon la ministre Pauline NALOVA LYONGA, à optimiser la traçabilité des fonds, à réduire le marchandage des places dans les écoles publiques et à prévenir le détournement des frais d’examen versés par les élèves.

L'Université inter-états Cameroun-Congo ouvre ses portes

Le Minedub recrute mille instituteurs


Technologie

Le Cameroun et le Brésil liés par 6000 km de fibre optique

Long de 6 000 km, le câble sous-marin à fibre optique SAIL relie depuis le 5 septembre, les villes de Kribi au Cameroun et Fortaleza au Brésil. 

Pour rappel, c’est en 2016 qu’a été lancé le projet de déploiement de ce câble sous-marin, porté par un consortium formé par l’opérateur historique des télécoms au Cameroun, Camtel et la société China Unicom. Un an plus tard, ils ont été rejoints par la société équato-guinéenne GITGE.

Coût global de l’investissement : 280 milliards de francs Cfa.

SAIL devient ainsi le 4ème câble sous-marin à fibre optique à atterrir au Cameroun, après le SAT3, le Wacs et le NCNCS (Nigeria and Cameroon Network Cable System). Un 5ème câble, dénommé ACE est en gestation dans le pays, en collaboration avec l’opérateur de téléphonie mobile Orange Cameroun.

Source : InvestirauCameroun


Le Cameroun, le Congo et la RCA s'unissent dans la fibre

La deuxième phase du projet CAB (Central Africa Backbone) a été lancée. Elle consiste en le déploiement de deux cables en fibre optique entre le Congo et le Cameroun d'une part, le Congo et la RCA d'autre part. 

Un champ solaire pour l'Aéroport de Douala

Un champ de plques solaires est dévéloppé à l'aéroport international de Douala. Il produira 1,5 mégawatts destinés à l'alimentation électrique des passerelles d'embarquement.

Le projet est financé par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)qui s'est engagée dans des programmes pour la réduction des émissions de carbone des systèmes aéronautiques de ses Etats membres.

Interconnexion en vue des universités camerounaises

Le projet « e-National Higher Education Network » qui ambitionne d'interconnecter les universités camerounaises est lancé et une partie de son financement presque trouvé. En effet, un accord-cadre de prêt de 75 milliards de FCFA a été récemment signé avec le groupe Chinois, Sichuang Communication Telecom Construction Company. 

Outre l'interconnexion, ce projet vise à doter les universités camerounaises d’un un niveau de développement technologique conforme aux standards internationaux.


Sports

Volleyeurs et volleyeuses en Coupe du monde

Plusieurs infrastructures sportives sortent de terre

Les stades d'Olembé à Yaoundé, Japoma à Douala, Bafoussam. Les stades renovés : Mbappé Leppé à Douala, Roumdé adjia à Garoua, le municipal de Bafoussam.


Santé

La CSU, Couverture Santé Universelle se dessine

Le gouvernement camerounais est entrain de mettre la dernière main sur son projet de couverture santé universelle qui coûterait 1 300 milliards FCFA. Ce système permettra d’avoir un paquet de base de soins et services, composé de 185 interventions et de 101 sous-interventions.

Télécharger
Point Couverture Santé Universelle CSU
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Le choléra fait son retour

Déclarée officiellement le 14 juillet 2018, l'épidémie a essentiellement touché deux régions à savoir, le Nord, surtout, et le Centre touchant environ 400 personnes et provoquant la mort de 31 d'entre elles.

Le choléra est apparu pour la première fois au Cameroun en 1971. De­puis 1990, des épidémies importantes ont été enregistrées notamment en 1991, 1996, 1998, 2004, 2010 et 2011. La tendance générale montre une augmentation annuelle du nombre de cas.

Les hopitaux de référence sortent de terre

A la faveur du PLANUT, le Plan National d'Urgence Triennal et de la Coupe d'Afrique des Nations de football, des hopitaux de référence sont en cours d'achèvement dans plusieurs régions du Cameroun. 

 

Mme Suzanne M. 62 ans, accouche de son premier enfant

Record africain pour le CRACERH, le Centre de Recherche pour la Chirurgie Endoscopique et de Reproduction Humaine de Yaoundé qui a mené à terme l'accouchement d'une femme de 62 ans, originaire de Bafoussam.

Des femmes retenues en otage à l'Hopital Central


Arts et Culture

La salle du Cinéma le Wouri a été rasée

Les débris de la salle du cinéma Le Wouri
Les débris de la salle du cinéma Le Wouri

Fermée en 2009, le cinéma Le Wouri de Douala ne ressuscitera pas, en tout cas pas au même endroit. La salle qui l'abritait a été détruite en mars. 

Comme l'Abbia de Yaoundé, lui aussi fermé en 2009, le cinéma Le Wouri appartenait à l'homme d'affaires Victor FOTSO.

Bertoua accueille le FENAC 2018


Médias

La CRTV couvre en direct l'investiture de Josuah OSIH

La CRTV a couvert en direct, la dernière et troisième journée de la Convention du SDF au cours de laquelle Josuah OSHI a été investi candidat du parti à l'élection présidentielle. 

Une petite révolution car seul le RDPC, le parti présidentiel bénéficie d'habitude de ce genre de traitement.

Le Groupe l'Anecdote fait condamner Peter Essoka

Le président du Conseil national de la communication (CNC) , Peter Essoka, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour «diffamation par voie de média» par le tribunal de Première Instance de Ngoumou, dans la région du Centre.

 

Peter Essoka devra également verser la somme de 15 millions FCFA comme dommages et intérêts au groupe de presse L’Anecdote, et une amende de 2 millions FCFA au ministère public.

 

Absent à la barre depuis le début des audiences, Peter Essoka était poursuivi pour avoir, sur les ondes d’une RFI et évoquant la crise anglophone, assimilé la chaîne privée de télévision Vision 4 à la radio des «Mille collines».


Nécrologie

Pierre de Moussy

Victime d’un grave accident de la circulation à Genève en Suisse le 30 décembre 2017, Pierre de Moussy était entré dans le coma et depuis lors interné à l’hôpital central de Genève. Il est finelement décédé le 26 janvier 2015.

 

L'industriel Joseph KADJI DEFOSSO

Responsables administratifs

Florent Etoga Eily. Premier DG de la CTV devenue CRTV

Jean Melaga. Ancien ambassadeur au Congo(1981 à 1984) puis en Allemagne (1984 à 2008)

Youssoufa Daouda. Ancien ministre, ancien DG de Camair. PCA de l'Université de Maroua

L'ancien ministre de l'Elévage et des industries animales Hamadjoda Adjoudji. Ce membre important du RDPC était, au moment de sa mort, PCA de l'Université de Ngaoundéré.

L'enseignant et mathématicien Joel MOULEN

Le PCA de l'Université de Bamenda, Dominique MVOGO

Le recteur OUMAROU BOUBA


Indicateurs de l'année

 Domaine Catégorie
Indicateur Sous-indicateur Valeur 2017 Valeur 2016 Evaluation
Population estimée   Hommes        
  Femmes        
  - de 20 ans        
  Espérance de vie        
  Total        
Education

Primaire

& Maternelle

Elèves        
Enseignants        
Nbre d'écoles        
Secondaire Elèves        
Enseignants        
Etablissements        
Professionnel Apprenants        
Nbre de centres        
Supérieur Etudiants        
Enseignants        
Universités publiques        
Institutes privés        
Economie    Budget   4373,8 Mds  4234,7 Mds  
  Taux d'inflation     0,9%  

Production

nationale    

Pétrole        
Bois        
Cacao        
Café        
Coton        
Prix à Dla & Ydé Super    630 630  
Gasoil    575    
Gaz domestique (12,5kg)        
Pétrole lampant        
Sac de ciment de 50 kg        
Baguette de pain de 225 gr   125    

La minute de

communication

fixe      
mobile      
Le kwh d'électricité tranche sociale H.T 79  79   
Le m3 d'eau   364  364   
Taxi ramassage de jour
  250 250 =
Santé

Formations

sanitaires

Hôpitaux de 1ère

& 2ème catégorie

       
Hôpitaux régionaux        
Hôpitaux de district        
CMA        
CSI        
Cliniques privées        
Personnel Infirmiers et aides soignants        
Médecins        
% Médecins/habitants        
             

Source : Institut National de la Statistique

Les projets

Domaine Projet Date démarrage Date fin prévue Remarques
Routes Autoroute Douala - Yaoundé      
  Autoroute Yaoundé - Nsimalen      
  Deuxième pont sur le Wouri + pénétrantes est et ouest de Douala      
  Ring-road      
  Route Yaoundé - Kribi      
Ports & aéroports Port de Kribi      
Eau  Projet Grand Sanaga pour l'alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs  2017  2019   
Energie Barrage de Memvelé      
  Barrage de Lom-Pangar      
  Barrage de Mekim      
Santé CHU de Bamenda      
  CHU de Buéa      
  Centre hospitalier régional de référence de Bertoua (CHRB) 2017 2018  
Aménagement urbain Cité du cinquantenaire à Douala      
   Lac municipal de Yaoundé      
Education Université de Douala - Campus de Logbessou 2008(?)    
  Université inter-états de Sangmelima 2016 2017  
         
Sports Stade de Mbanga-Japoma à Douala 2016    
  Stade d'Olembé à Yaoundé 2016    
         

Les insolites

Si on vous explique le Cameroun.....

L'expression qui fait florès en cette année 2018 : "Si on vous explique le Cameroun et que vous comprenez, c'est qu'on vous a mal expliqué!" Des images vous l'expliquent mieux que les discours.