L'année 2003 au Cameroun

Les principaux dirigeants

Fonction Titulaire Depuis   Fonction Titulaire Depuis
Président de la République Paul BIYA 1982   Président Assemblée nationale Djibril CAVAYE YEGUIE 1992
Président Conseil économique et social Luc AYANG 1984   Président de la Cour suprême Alexis DIPANDA MOUELLE 1991
Premier ministre Peter MAFANY MUSONGE
1996        

Marc Vivien FOE meurt en mondovision

Le footballeur international a trouvé la mort le 26 juin 2003 au cours d'un match de la Coupe des confédérations. La rencontre, qui se déroulait à Lyon, opposait les Lions indomptables à l'équipe nationale de Colombie.

Marc-Vivien FOE s'est écroulé tout seul à la 72ème minute. Intransportable en l'état à l'hôpital, il a été conduit au bloc médical du stade ou les médecins ont tenté, en vain, de le ranimer.

Marc Vivien FOE avait 28 ans. Il laisse une veuve et un enfant de bas âge.


Politique

Prise d'otages à Garoua, au nom d'Ahidjo

Profitant d'une remise de chèque au maire de Garoua, Mohamadou Ahidjo, Jérome Bayiha Mc Coy, un américain d'origine camerounaise qui s'est porté candidat à l'élection présidentielle de l'année prochaine, a fait prendre en otages plusieurs personnes.

Au nombre de ces otages figures des enfants des autorités administratives de la capitale du Nord. Les faits se sont déroulés dans un hôtel de Garoua, le 16 mai dernier. Jérome Bayiha Mc Coy, qui a été arrêté avec ses comparses, exigeait, contre la libération de ses otages, le rapatriement de la dépouille de l'ancien président Ahmadou Ahidjo, inhumé à Dakar, Sénégal, depuis son décès en 1989.

Interrogé sur cet acte auquel il se dit absolument étranger, Mohamadou Ahidjo, le fils de l'ancien président, a déclaré qu'il "y a quelque chose qui ne tient pas debout dans cette histoire. Comment peut-on organiser le retour de la dépouille dans un bain de sang ? Dans une atmosphère de prise d’otages ? Et pour quel intérêt ?"

Pour en savoir plus :

RFI : Le fantôme d’Ahidjo hante la scène politique

Mutations : Garoua : Les preneurs d'otages condamnés

Mutations : Jean Jérôme Bayiha "Mc Coy": Le preneur d'otages de Garoua !


Société

Le Cameroun adopte les plaques d'immatriculation CEMAC

Trois ans après être passées à l'orange, les plaques d'immatriculation font de nouveau parler d'elles. Elles seront désormais conformes aux normes de la CEMAC, la Communauté économique de l'Afrique centrale tout en conservant leur couleur orange. 

Toutefois, au lieu du "CAM" qui figurait sur les anciennes plaques (qui restent valables), les nouvelles porteront le "CMR" qui est le sigle international du Cameroun.

Deux autres changements d'importance sont à signaler :

  1. le prix des plaques chute de 16.000 à 12.860 francs Cfa et
  2. il est mis fin au monopole de la CPI .

Les coupeurs de route sévissent de nouveau

Des bandes de malfrats, manifestement bien organisées, disposant d’armes de guerre et soupçonnées de bénéficier de solides complicités sévissent de nouveau dans la partie septentrionale du pays. Désormais réduites, suite aux opérations musclées des forces de l’ordre dans la province de l’Extrême-Nord, elles terrorisent depuis peu les populations du Nord. Elles ont eu le temps de changer leur fusil d’épaule : l’heure n’est plus aux embuscades sur les axes routiers mais à la prise en otage des enfants de riches éleveurs, qui sont restitués à leurs parents moyennant le paiement de fortes rançons.

La suite sur RFI.fr

L'homme qui soigne les "fous"

A Yaoundé et Douala, un homme se présente comme le «médecin des fous». Depuis quelques semaines, il recueille les malades mentaux qui errent dans les rues. Cet artiste affirme qu’il a reçu le pouvoir de les guérir.

La suite sur rfi.fr


Education

Economie

Le pétrole tchadien coule dans le "pipeline"

Le prix du gaz domestique augmente de 16%

Le gouvernement camerounais a procédé, en mai, à une hausse de 15 pour cent sur le prix du gaz domestique.
Selon la note publiée par le ministère du Développement industriel et commercial, la bouteille de 15 kg passe de 5.160FCFA à 6.000 FCFA, celle de 12,5 kg, qui est la plus utilisée par les ménages, de 4.300 FCFA à 5.000 FCFA et la bouteille de 6 kg de 2.065 FCFA à 2.400 FCFA.
Cette augmentation survient au moment où le Cameroun sort péniblement d`une pénurie qui a commencé en septembre 2002 et qui a vu le prix du gaz multiplié par deux.
Depuis la réapparition du gaz sur le marché, les prix officiels ne sont pratiquement plus respectés dans les points de vente, malgré les rappels à l`ordre du ministère, et les menaces de sanctions contre les opérateurs véreux.
Selon des sources proches de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH), l`augmentation du prix du gaz était inévitable, le produit ayant été longtemps subventionné par l`Etat.
L`augmentation du prix du gaz vise à redynamiser ce secteur encore déficitaire au Cameroun. 30.000 tonnes sont en effet annuellement produits pour une demande de près de 45.000 tonnes.
La récente pénurie est à l`origine de la décision d`augmenter de 42 pour cent la production nationale.

Source : http://m.portalangop.co.ao/angola/fr

La DSX a été mise en marche

Créée en décembre 2001 sur un "coup de tête" du président Biya, la DSX, la Douala Stock Exchange a été inaugurée en avril dernier par le premier ministre Peter Mafany Musongé.

Société anonyme privée, au capital de 1,2 milliards Fcfa (dont 55% détenu par des banques, 20% par les sociétés parapubliques, 15% par les assurances, 5% par un partenaire international, 5% en portage par deux établissements de crédit), la Bourse des valeurs mobilières de Douala devrait admettre deux catégories d'entreprises : 

  • la première est composée des sociétés anonymes présentant une capitalisation boursière à l’introduction de 500 millions Fcfa, ayant fait des bénéfices déclarés au cours des trois dernières années et présentant au surplus trois exercices de comptes certifiés par un commissaire aux comptes agrée;
  • dans la deuxième catégorie, il devrait s’agir des sociétés anonymes présentant une capitalisation boursière à l’introduction de plus de 200 millions Fcfa, et présentant deux années de comptes annuels certifiés.

Documentation

L'annonce de sa mort

Les obsèques de Marc Vivien FOE