Le Cameroun en 2024

Contexte

Le contexte à fin 2023 selon le FMI

La reprise économique du Cameroun s’est poursuivie dans un contexte de pressions sécuritaires intérieures, de risques accrus de retombées régionales et d’incertitudes économiques mondiales persistantes. L’inflation reste élevée bien qu’elle décélère, et bien que le Cameroun soit la plus grande économie de la CEMAC avec un potentiel économique important, il s’agit d’un État fragile et touché par un conflit (FCS).

Les facteurs de fragilité comprennent le fardeau élevé de la dette, les faiblesses institutionnelles et de gouvernance, les divisions internes, l’exclusion sociale, l’insurrection, les conflits le long des frontières et la fréquence croissante des catastrophes naturelles liées au climat. Les risques politiques augmentent, avec des tensions autour de la succession présidentielle et des retombées potentielles sur la région. 

Dans Rapports pays n° 2024/051 et 2024/052 publiés le 20-02-2024

https://www.imf.org/ /media/Files/Publications/CR/2024/English/1CMREA2024001.ashx

https://www.imf.org/ /media/Files/Publications/CR/2024/English/1CMREA2024002.ashx

Ambiance de fin de règne et élections présidentielles prochaines


Faits marquants

Laurent Esso met en doute les "hautes instructions" de Ngoh Ngoh

Laurent Esso est sorti de sa réserve pour mettre en garde les magistrats camerounais contre les pressions émanant notamment des hauts responsables de la Présidence de la République.

Dans un éditorial du magazine de son ministère, Laurent Esso a mis en doute les fameuses "hautes instructions" dont se prévaut régulièrement le Secrétaire général de la Présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh.  

Le prix du kg de cacao aux planteurs atteint un niveau jamais vu

Le prix du cacao continue sa progression. 

Télécharger
Comprendre l'embellie des prix de cacao au Cameroun pour permettre aux producteurs d'en tirer le meilleur parti. Par Alain Michel ANTIBE, Chevalier du Mérite agricole
Comprendre l'embellie des prix de cacao
Document Adobe Acrobat 434.0 KB

.

La hausse du prix du carburant fête son anniversaire 

 

Un an, jour pour jour après la dernière augmentation, les prix du Super et du Gasoil ont fait un nouveau bond en passant respectivement de 730 à 840 Fcfa et de 720 à 828 FcFA. 
Craignant une déflagration semblable à celle de 2008, le Gouvernement s'est abstenu d'augmenter le prix du pétrole lampant et celui du gaz domestique mais cette mesure n'empêchera pas une nouvelle flambée des prix. 


Principaux dirigeants

Fonction Titulaire Depuis   Fonction Titulaire Depuis
Président de la République Paul BIYA 1982   Président du Sénat Marcel NIAT NJIFENJI 2013
Président Assemblée nationale Djibril CAVAYE YEGUIE 1992   Président Conseil économique et social Luc AYANG 1984
Premier ministre Joseph DION NGUTE 2019   Président de la Cour suprême Daniel MEKOBE SONE 2014
Chef d'état-major général des armées René Claude MEKA 2001   Président du Conseil Constitutionnel  Clément ATANGANA  2018

Société

Selon Eloundou Essomba, Eneo inciterait à un soulèvement populaire...

Rendu impopulaire par une nouvelle hausse de carburant, le gouvernement s'est trouvé un bouc-émissaire en cas de troubles sociaux : Enéo.

Le ministre de l'Eau et de l'Energie a, en effet, envoyé, 9 février, une sévère mise en garde à la société de distribution d'électricité, dans laquelle il lui enjoint "de veiller à la disponibilité de la pleine capacité des centrales thermiques et des barrages hydroélectriques" avant de le menacer en des termes peu équivoques : "Il est important de vous rappeler que ces délestages répétés pourraient donner lieu à des troubles sociaux, et pour lesquels votre responsabilité sera engagée".

Source : Délestages : l’Etat met en garde l’électricien Eneo, tenu pour responsable d’éventuels troubles sociaux au Cameroun - Investir au Cameroun

Réponse  d'Eneo : "l'Etat doit supporter une partie des charges"

Dans sa réponse au ministre Eloundou, la compagnie d’électricité annonce avoir mis à contribution les centrales thermiques. Sauf que, précise le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, le fonctionnement de ces centrales entraîne des surcoûts que la compagnie avoue ne pas pouvoir supporter toute seule, avant la fin de l’étiage prévue à la fin du mois de mars 2024. Il invite par conséquent l'Etat du Cameroun à participer à cet "effort de guerre" dont le coût est estimé à 18 milliards de FCFA. 

Source : Pour atténuer les délestages jusqu’en mars, Eneo a besoin de 18 milliards de FCFA et sollicite l’État - Investir au Cameroun

Atanga Nji somme MTN et Orange de faire identifier leurs clients du NOSO

MTN et Orange sont accusés de laxisme par le ministre de l'Administration territoriale et cette situation est exploitée par des criminels. Ils disposent d’un délai de 60 jours, pour soumettre au gouvernement des informations à jour concernant le nombre et l’identité de leurs abonnés. 

Cette exigence répond à une augmentation notable de l’utilisation de cartes SIM non enregistrées par des individus malveillants pour, entre autres, commettre des extorsions de fonds et émettre des demandes de rançon, particulièrement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, touchées par une crise sociopolitique depuis fin octobre 2016, dans l’Extrême-Nord, où opère Boko Haram, et dans l’Adamaoua, affecté par les kidnappings avec demande de rançon.

Source : investiraucameroun.com

Le Cameroun secoué en avril par deux meurtres d'une méchanceté inouïe

Un jeune homme, diplômé de l'Enam, a tué puis découpé sa mère en morceaux, à Yaoundé. Le meurtrier de Mme Ngo Nyebel  a également avoué avoir tué sa grand-mère quelques mois auparavant, 

Toujours à Yaoundé, une femme, Marie Bessala, a ligoté puis mis à cuire, un enfant de 9 ans, coupable d'avoir ramassé quelques brindilles de bois devant son dépôt de bois. L'enfant est décédé quelques heures plus tard des suites de cette torture. 


Economie

La Société Générale annonce son départ prochain du Cameroun

La France n'aura plus, bientôt, de banque au Cameroun. La Société Générale, la dernière qui résistait encore aux coups de boutoir des banques africaines, notamment marocaines, a annoncé son prochain départ du Cameroun. La Société Générale a déjà fermé plusieurs filiales africaines. 


Technologie

Le Gouvernement tente de bloquer Starlink

Perçu comme une menace pour l’opérateur public des télécoms Camtel (et pas que car MTN et Orange ne le voient pas non plus d'un bon oeil pour leurs affaires), Starlink du milliardaire sud-africain Elon Musk a été déclaré persona non grata par la ministre des P&T, Mme Minette Libom li Likeng. 

"Nous savons qu’au Cameroun, il y a Camtel qui est l’opérateur historique. C’est le seul qui est compétent pour gérer les infrastructures de transport. Si Camtel ne se réveille pas pour être performant, Starlink va le balayer ", a déclaré la ministre des Postes et Télécommunications.

Elle admet néanmoins que "Starlink constitue une alternative pour répondre à la demande croissante en connectivité à haut débit de qualité, en raison notamment de la simplicité de sa mise en œuvre alors que les réseaux terrestres, comme ceux exploités par Camtel, nécessitent des investissements colossaux pour le déploiement de câbles ou de fibres optiques pour assurer leur bon fonctionnement".

Source : Investiraucameroun.com

Internet perturbé à cause d’une panne sur des câbles sous-marins

Les perturbations du service Internet qui affectent de nombreux pays de la cote ouest-africaine sont dues à des incidents sur les câbles sous-marins de fibre optique WACS (West African Cable System), SAT-3 (South Africa Transit 3) et MainOne, principaux fournisseurs d’Internet à l’Afrique centrale et de l’Ouest.

La perturbation du mois de mars a été atténuée au Cameroun, par l'existence du câble SAIL reliant le Cameroun au Brésil et qui n'a pas été touché. 


Sport

Expédition foireuse du Cameroun à la CAN

L'équipe nationale du Cameroun s'est illustrée par des prestations médiocres, en termes de qualité de jeu à la CAN 2023 qui s'est déroulée en janvier et février 2024 en Cote d'ivoire.

Après un match nul laborieux contre la Guinée, elle a largement été dominée par le Sénégal et ne s'est qualifiée pour les 8èmes de finales qu'au terme d'une victoire miraculeuse contre la Gambie. 
Au deuxième tour, livrant une nouvelle copie insipide, elle a été logiquement balayée par le Nigéria. 

La tête sélectionneur Rigobert Song dont le bilan comptable à la tête des Lions est des plus catastrophiques, a été réclamée. 

L'inconnu belge sans palmarès remplace Song à la tête des Lions

Le belge Marc Brys, qui n'a jamais entrainé ni une équipe nationale, ni aucune équipe d'envergure, et qui compte plus de défaites que de victoires, a été nommé par le ministre des Sports, sur "haute instruction" du président Biya, à la tête des Lions indomptables de football. 

Il remplace Rigobert Song Bahanag que de nombreux compatriotes ont jugé inapte pour la fonction et dont le contrat n'a pas été renouvelé après la CAN 2023.

Bagarre Mouelle Kombi/Eto'o au sujet du coach des Lions

Le ministre des Sports et de l'Education physique, Narcisse Mouelle Kombi a créé une embrouille autour de l'équipe nationale de football, sous prétexte que l'Etat paie et a donc le droit de faire ce que bon lui semble.

Foulant aux pieds le décret du Président de la république de 2014 relatif au fonctionnement et à l'organisation de l'équipe nationale de football et se prévalant des "hautes instructions" ainsi que d'une convention Minsep/Fecafoot de 2015, Mouelle Kombi a nommé tout le staff des Lions indomptables, y compris le personnel dont la nomination est pourtant du ressort exclusif de la Fécafoot.

Si Samuel Eto'o, le président de la Fécafoot a finalement accepté de confirmer l'entraineur nommé par le ministre, il a, par contre, choisi un nouveau staff pour accompagner ce dernier, au point où le Cameroun s'est retrouvé avec deux staffs. Pour la Fifa, seul celui de la Fécafoot est reconnu. 

Le Cameroun remporte 30 médailles aux 13èmes Jeux africains

Notre pays a remporté 3 médailles d'or  (une pour Emmanuel ESEME aux 100 m, J et deux pour Junior Periclex Ngadja Nyabeyeu en haltérophilie). 

Le tableau final des médailles des JA 2024
Le tableau final des médailles des JA 2024

Mouelle Kombi condamné à rétablir Serge Abouem à la Fecavolley

La Cour Suprême a mis un terme à la guerre de leadership qui déchirait la Fédération camerounaise de volleyball (Fécavolley) depuis des mois. Dans une ordonnance rendue le 23 février, elle a suspendu l’exécution d’un arrêt controversé de la Cour d’Appel du Centre et a entériné le retour de Julien Serge Abouem à la présidence. 

C’est le épilogue judiciaire d’une bataille âpre entre deux clans rivaux pour le contrôle de la Fécavolley. 

La haute juridiction, saisie par le clan Abouem, a ainsi suspendu les effets d’un arrêt controversé rendu en septembre 2023 par la Cour d’Appel du Centre. Un arrêt qui remettait lui-même en cause une précédente décision de justice gelant l’Assemblée générale des 2/3 des membres de la Fécavolley du 3 janvier 2023.

Pour en savoir plus : Volleyball : la Cour Suprême rétablit Serge Abouem comme président de la Fécavolley (237online.com)


Santé

Le prix du certificat médical  passe de 900 à 4100 Francs

Le "Bome François" sur la sellette

Le célèbre baume François pourrait bientôt être retiré du marché. L'une des recommandations de la concertation tenue en mai entre le ministre de la Santé et le Conseil de l'ordre des pharmaciens, est d'inviter le promoteur du baume François à mettre en place un processus de mise en conformité de ses produits.

Selon l’ONPC qui exige le retrait immédiat de ce produit du marché et qui émet des doutes sur sa composition, le baume François ne respecterait pas les normes de fabrication. Il ne répondrait pas, non plus, aux standards de qualité, de sécurité et de traçabilité exigés pour les médicaments au Cameroun. Par ailleurs, la composition exacte du produit n’est pas divulguée, ce qui suscite des soupçons quant à sa composition et son innocuité.


Politique

Seule la mort nous séparera...

Marcel Niat Njifendji, 91 ans et Djibril Cavayé Yéguié, environ 84 ans, ont respectivement été élus à la tête du Sénat et de l'Assemblée nationale malgré une santé de plus en plus chancelante alors des appels à une réélection en 2025 de Paul Biya, 91 ans dont 42 au pouvoir, se font de plus en plus bruyants.  

Le jeu trouble d'Atanga Nji pour bouter Cabral Libii hors de la course

Le ministre de l'Administration territoriale, travaille activement pour la mise hors-jeu de Cabral Libii pour l'élection présidentielle de 2025.

Après avoir ressuscité le président-fondateur du PCRN, Richard Kona, Atanga Nji a interdit que ce dernier soit exclu du parti. Le député Cabral Libii, actuel président du PCRN et candidat à l'élection présidentielle de 2018, qui a obtenu de bons résultats aux municipales et aux législatives de 2020, fait manifestement peur au régime.


Nécrologie

Ils sont partis en 2024

Joseph OWONA, Enseignant, ancien ministre, membre du Conseil constitutionnel