Le Cameroun en 2010

Les principaux dirigeants

Fonction Titulaire Depuis   Fonction Titulaire Depuis
Président de la République Paul BIYA 1982   Président Assemblée nationale Djibril CAVAYE YEGUIE 1992
Président Conseil économique et social Luc AYANG 1984   Président de la Cour suprême Alexis DIPANDA MOUELLE 1991
Premier ministre Philémon YANG YUNJI 2009   Chef d'état-major général des armées René Claude MEKA 200
Première rencontre officielle entre Paul BIYA et John FRU NDI. Bamenda, 10 décembre 2010
Première rencontre officielle entre Paul BIYA et John FRU NDI. Bamenda, 10 décembre 2010

Politique

Biya et Fru Ndi se rencontrent enfin

Le Cameroun fête les 50 ans de son armée à Bamenda


Africa 21 : Ce que l'Afrique peut apporter au monde

Le Palais des Congrès de Yaoundé a abrité en mai, la Conférence Internationale de Yaoundé Africa 21 sur le thème : «L’Afrique, une chance pour le monde : réalités et défis ».

Dans son discours de clôture, le Président BIYA a demandé aux africains de  mettre fin au misérabilisme ambiant et de prendre leur part dans les affaires du monde.


Economie

Campost : un partenaire étanger pour sauver le navire

Le navire postal bat de l'aile, c'est le moins que l'on puisse dire de la CAMPOST. Pour la sauver du naufrage, l'Etat a signé avec la société française SOFREPOST un contrat d'assistance dont l'objectif est d'accorder la Campost avec les exigences d'un secteur aujourd'hui dominé par les nouvelles technologies ainsi que, sur le plan local, par plusieurs dizaines d'opérateurs privés.  

La future équipe dirigeante de Campost sera constituée des cadres de Sofrepost. 

La reprise économique se confirme

De 2,9% en 2009, le taux de croissance de l'économie camerounaise est passé à 3;2%, à la faveur, notamment, du prompt appui des autorités aux secteurs en détresse.

Cette croissance reste à améliorer et, pour ce faire, l'Etat devra intensifier se stratégie pour la croissance et l'emploi, accélrer les programmes d'investissements, résoudre la question des déficits infrastructurels dans les secteurs de l'énergie, de l'approvisionnement en eau et du transport et continuer à améliorer le climat des affaires. 

Le Cameroun lance son premier emprunt obligataire

Le Gouvernement a décidé de recourir à un emprunt obligataire de 200 milliards de Fcfa. L’objectif vise l’accroissement des investissements publics par la réalisation des grands projets dans les secteurs productifs.

Dans les infrastructures en eau et énergie :

  • le barrage de Memve’ele (12 milliards de Fcfa),
  • le barrage réservoir de Lom pangar (72 milliards de Fcfa),
  • l’adduction d’eau de Douala (9 milliards de Fcfa),
  • la centrale à gaz de Kribi (7 milliards de Fcfa)

Dans le secteur des transports, 

  • le port en eau profonde de Kribi (21 milliards Fcfa)

Dans les mines, 

  • le projet cobalt et nickel de Lomié  (30 milliards de Fcfa)

Dans le secteur des télécommunications :

  • la construction de 3200 km de fibre optique (5 milliards de Fcfa).

Les infrastructures routières et les ouvrages d’art : 

  • le 2ème pont sur le Wouri (11 milliards de Fcfa),
  • la route Ayos-Bonis (10 milliards de Fcfa),
  • la Ring road (12 milliards de Fcfa)
  • et l’acquisition du matériel de génie civil (2 milliards de Fcfa).

Dans le secteur agricole,

  • l’amélioration de la production du riz et du maïs (2 milliards de Fcfa)
  • et d’autres activités de production (10 milliards de Fcfa).

L’emprunt obligataire par appel public à l’épargne du Cameroun est baptisé ECMR 5,60% net 2010-2015, sa valeur nominale est de 10 000 Fcfa et le prix de souscription qui se fait au pair est du même montant, le nombre de titre émis est composé de 20 millions d’obligations du trésor, sa maturité est de 5 ans et son taux d’intérêt est de 5,60% net par an.


Sports

F. Mbango saute désormais sous les couleurs françaises

La double championne olympique camerounaise a décidé de sauter désormais sous les couleurs de la France.

Le Centre technique CAF de Mbankomo est opérationnel

Le Centre d’Excellence de la Confédération Africaine de Football de Mbankomo, dont les travaux ont débuté en 2006 a été mis en service cette année. Situé dans un espace calme et sécurisé, il est idéal pour les stages, les mises au vert, les séminaires…



Société

Des lingots d'or dans le bureau du ministre des Finances

Des bandits ont cambriolé, en juillet dernier, le ministère des Finances. Ils auraient emporté plusieurs centaines de millions de francs; ce que dément le ministre Essimi Menye.

Ce cambriolage a cependant révélé la présence d'une douzaine de lingots d'or dans le bureau du ministre. Essimi Menyé n'a pas su expliquer pourquoi des lingots d'or appartenant à l'Etat se retrouvaient dans son bureau et non dans des coffres plus appropriés.

Ce cambriolage a conduit à l'arrestation de l'ancien secrétaire particulier du ministre et de douze de ses complices présumés.

Les marchés de Tiko et Congo partent en fumée

Du marché de Tiko, l'un des principaux points de transit des produits entre l’Afrique de l’ouest et le Cameroun, il ne reste plus rien. En mars dernier, le vieux marché de plus de 40 ans qui n'avait ni eau ni aucune installation de sécurité, a été complètement rasé par un incendie.  Les pertes sont globalement évaluées à 8 milliards de francs Cfa. 

Deux mois plus tard et, fidèle à sa triste habitude, le marché Congo de Douala a, lui aussi, subi les foudres des flammes.

Dans un cas comme dans l'autre, les installations électriques anarchiques sont pointées du doigt comme étant la cause du malheur.

Affaire PAD : des inspecteurs d'état suspendus

Des inspecteurs d’Etat ont été «suspendus de l’exercice de toute activité de vérification et d’audit pour une durée d’un an. Blâme avec inscription au dossier

Ils ont été sanctionnés par le ministre Siegfried David Etamé Massoma pour «violation des principes déontologiques liés au déroulement des missions mobiles du contrôle supérieur de l’Etat. Fautes commises dans le cadre de l’expertise judiciaire et de la collaboration avec le parquet effectuées au port autonome de Douala pendant la période 2006-2009

Auparavant, le ministre avait dénoncé "ce comportement peu honorable, fait de critiques récurrentes sur la qualité discutable des rapports, technicité approximative des équipes de vérification, intelligence avec les gestionnaires de la fortune publique et, en cas de « mauvaise entente», rapports sous forme de règlement de comptes."

Source : Mutations par cyrille.ekwalla.over-blog.com

 


Education

L'université de Bamenda a été créée

L'université de Bamenda a été créée en toute fin de l'année 2010, par décret du président de la République n° 2010/371 du 14 décembre 2010. L'annexe de l'ENS de Bambili servira de point d'ancrage à la nouvelle université.

Admis au Bac en juillet, recalés en septembre! Vice-versa

Treize élèves du Lycée bilingue d'Edéa qui avaient été déclarés admis au Bac en juillet, se sont vus refuser l'entrée à l'Université au motif qu'ils avaient, en réalité, été recalés à cet examen.

La mauvaise nouvelle leur a été annoncée le 27 septembre, par le Délégué régional des Enseignements secondaires du Littoral, qui la tenait de l'Office du Bac du Cameroun (OBC).

Aux pleurs des 13 pré-cités contrastait la joie de 29 autres, initialement recalés et finalement déclarés admis après les investigations de la commission de contrôle de l'OBC.

Palmarès OBC 2009 : Libermann prend la tête

Le collège Libermann de Douala a terminé en tête du classement de l'OBC avec un pourcentage de 94,24%. Il devance deux autres collèges de l'enseignement catholique, Vogt (93,23%) et Jean Tabi (91,18%).

Le collège laïc La Conquête de Douala est 4ème (82,22%) dans un classement toujours largement dominé par les catholiques.


Santé

Halfan et Camoquin parmi les antipaludéens hors-jeu

Une liste de médicaments contre le paludisme ont été retirés de la vente par le ministère de la Santé publique. Ces produits seraient responsables de l’insuffisance rénale qu’ils provoquent chez les patients, et qui peut parfois entraîner la mort.

Dans la liste, l'on retrouve des médicaments bien connus tels que Flavoquine, Camoquin, Halfan ou encore Cotexcin.

La liste est disponible dans le journalduCameroun


Culture

Les produits de l'année

Shakira chante le Mundial en plagiant Zangalewa

 


Nécrologie

Ferdinand Oyono n'est plus.

Ecrivain, ancien diplomate et ancien ministre, Ferdinand Léopold Oyono est mort à Yaoundé le 10 juin 2010. Il avait 81 ans.

Ferdinand Oyono s'est fait connaître peu avant l'indépendance, en publiant 3 romans (Une vie de boy (1956), Le vieux nègre et la médaille (1956) et Chemin d'Europe (1960) "qui ont trait à la vie quotidienne en Afrique à l'époque coloniale et qui, mettant en cause aussi bien l'administration que la police ou l'Église des missionnaires, feront scandale dans cette période de décolonisation". Il n'a plus rien publié d'autre.

Après une longue carrière de diplomate que l'a conduit aux quatre coins de la planète, il est rentré au bercail et a occupé divers postes ministériels.

Le commandant israélien du BIR meurt dans un accident

Le colonel Abraham Avi Sivan, commandant du BIR (Bataillon d’Intervention Rapide) est décédé dans un accident d’hélicoptère,à Boumnyebel. Quatre autres personnes ont péri dans cet accident.

Avi Sivan est l’un des concepteurs du BIR, unité d'élite de l'armée camerounaise et dépendant directement, comme la Garde Présidentielle (GP), du Président de la république.

Avi Sivan était également un homme d'affaires, propriétaire de l'entreprise de fourniture d'accès à l'Internet Ringo.

A lire :


Domaine Projet Date démarrage Date fin Remarques
Routes et chemin de fer
       
         
         
         
         
Ports & aéroports        
         
Energie        
         
         
Santé        
         
         
Aménagement urbain        
         
Education        
         
         
Sports        
         

Indicateurs-clé

      Valeur 2010 Valeur 2009 Evolution
Population estimée Hommes        
Femmes        
- de 20 ans        
Total        
Education Primaire & maternelle Elèves      
Enseignants      
Nbre d'écoles      
Secondaire Elèves      
Enseignants      
Nbre d'établissements      
Professionnel Apprenants      
Nbre de centres      
Supérieur Etudiants      
Enseignants      
Nbre d'universités publiques      
Nbre d'IPES      
Economie Taux d'inflation        
Prix à Dla & Ydé Super      
Gasoil      
Pétrole lampant      
Taxi ramassage      
Santé Formations sanitaires Hopitaux de référence      
Hopitaux régionaux      
Hopitaux de district      
CMA      
CSI      
Cliniques privées      
Personnel Infirmiers et aides soignants      
Médecins      
           

Source : Institut National de la Statistique