Ahmadou AHIDJO


Date de dernière mise-à-jour : 24/12/2015



Nom : AHIDJO Ahmadou Babatoura

Date et lieu de naissance : 24 Aout 1924 à Garoua

Date et lieu de décès : 30 Novembre 1989 à DAKAR, Sénégal

Domaine d'activité : Politique

 

Parcours :

  •  xxxx : Intégré dans les cadres de l'administration coloniale française en tant que radiotélégraphiste.
  • 1947 : Élu à l'Assemblée territoriale du Cameroun.
  • 1953 - 1958 : Devient conseiller à l'Assemblée de l'Union française
  • 1955 : Vice-président de l'Assemblée territoriale
  • 1957 : Président de l'assemblée législative. 
  • Mai 1957 : Devient vice-Premier ministre chargé de l'Intérieur dans le gouvernement présidé par M'Bida, lorsque l'autonomie interne est accordée au Cameroun,
  • Février 1958 : Remplace Mbida comme Premier ministre. Il a auparavant, fait tomber le gouvernement André-Marie Mbida en démissionnant avec la totalité des ministres du Nord qui lui sont fidèles.
  • 1er Janvier 1960 : Proclame l'indépendance du Cameroun.
  • Mai 1960 : Est élu président de la République
  • Octobre 1961 : Devient Président de la République fédérale du Cameroun après le référendum dans la partie anglophone du pays.
  • 28 mars 1970 : Réélu Président de la République
  • 1972 : Devient le Président de la République unie du Cameroun à l'issue d'un nouveau référendum au cours duquel la fédération est abandonnée.
  • 4 Novembre 1982 : Démissionne de la présidence de la République.
  • 1985  : Accusé et condamné à mort par contumace après la tentative avortée de coup d'État du 6 avril 1984 à laquelle il a toujours nié avoir participé.
  • 30 novembre 1989  : Meurt à Dakar (Sénégal).

 

Ce qu'il laisse à la postérité :

  • Premier président de la République du Cameroun
  • "Notre pays dispose d’atouts importants. L’unité nationale consolidée, des ressources nombreuses, variées et complémentaires, une économie en expansion continue, des finances saines, une justice sociale en amélioration, une population laborieuse et une jeunesse dynamique, de solides et fructueuses relations d’amitié et de coopération en Afrique et dans le monde." Extrait de son discours de démission du 4 novembre 1984.

 


Documentation

Extraits audio et vidéos

Archives d'Afrique d'Alain FOKA : "Coup d'état masqué; coup d'état manqué"

Discours, interviewes

Le discours de démission du 04 novembre 1984

 

Document audio


Verbatim (à télécharger)

Télécharger
Discours prononcé le 4 nov 84 par Ahmado
Document Adobe Acrobat 249.2 KB

Articles et coupures de presse

Télécharger
Point de vue d4etienne de Tayo sur les processus de succession au Cameroun.
Point de vue dEtienne de Tayo sur les su
Document Adobe Acrobat 233.7 KB