Ministère du Conseil Supérieur de l'Etat


Informations générales

Contact et adresse : 940 rue Narvick- BP 376 Yaoundé Tel  237.222.22.01.82

Site web : www.consupe.gov.cm 

 

Grandes dates :

- 1996. Retour à la Présidence de la République. La structure actuelle ainsi que ses missions ont été instituées par décret n° 2005/374 du 11 octobre 2005 portant organisation des services du Contrôle Supérieur de l'État, dénomination actuelle de l'institution.

- 1990-1996 : Le Controle de l'Etat et la Réforme administrative sortent du giron de la Présidence d ela République pour former avec la Fonction publique, un ministère.

- 1978 : Par le décret n° 78/354 du 21 août 1978, l'Inspection Générale de l'État englobe le Service Central d'Organisation et Méthode (SCOM) et devient Inspection Générale de l'État et de la réforme administrative (IGERA)

- 1969 :  Le Ministère du Contrôle de l'Etat prend le nom d'Inspection Générale de l'État toujours placée sous l'autorité d'un Ministre délégué à la Présidence.

- 1968 : La Direction du Contrôle de l'État devient un Ministère placé sous l'autorité d'un Ministre délégué à la Présidence de la République.

- 1964 : A la suite de la réunification des deux parties du Cameroun, il a été créé par décret n° 64/DF/248 du 30 juin 1964, une Direction Générale du Contrôle qui remplace le SIC

- 1962 : Création du Service de l'Inspection et du Contrôle par le décret n° 62/DF/287 du 26 juillet 1962


Ministres successifs

Période Nom et prénoms Entité
2015- Mme MBAH ACHA née FOMUNDAM Rose NGWARI Contrôle supérieur de l'Etat (PRC)
2011-2015 Henri EYEBE AYISSI
2006-2011 David ETAME MASSOMA
2004-2006 Contrôle supérieur de l'Etat
1997-2004 Mme Lucy NGWANMESSIA
1996-1997 Joseph OWONA
1992-1996 Sali DAIROU

Fonction publique et

Réforme administrative

1990-1992 Garga HAMAN ADJI

Fonction publique et

Contrôle de l'Etat

1985-1990 Mohamadou LABARANG

Inspection Générale

de l'Etat et Réforme

administrative

1984-1985 Joseph CHONGWAIN AWUNTI
1982-1984 Christian SONGWE BONGWA
1980-1982 Adamou NDAM NJOYA
1975-1980 Charles ONANA AWANA
1972-1975 Gilbert ANDZE TSOUNGUI

Inspection Générale

de l'Etat

1971-1972 Simon ACHIDI ACHU
03/71-10/71 Paul FOKAM KAMGA
1970-1971 François-Xavier NGOUBEYOU
1969-1970 Christian Tobie KUOH Contrôle de l'Etat (PRC)

 


Le ministère au fil des ans

2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008
2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000
1999 1998 1997 1996 1995 1994 1993 1992

Secrétaires Généraux successifs

Période Nom et prénoms
   
   
   
   

Organismes sous tutelle

Dénomination Date de création
Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (CDBF)  
   

 


Formation

Dénomination Date de création
   


Missions et attributions

Le Contrôle Supérieur de l'État du Cameroun, est une institution supérieure de contrôle de l'ordre administratif, qui relève de l'autorité directe du Président de la République.

 

Le Contrôle Supérieur de l'État du Cameroun a sept missions principales qui sont :

- la vérification, an niveau le plus élevé, des services publics, des collectivités territoriales décentralisées, des entreprises publiques et parapubliques, ainsi que des organismes, établissements et associations confessionnelles ou laïcs bénéficiant des concours financiers, avals ou garanties de l'État ou des autres personnes morales publiques sur les plans administratif, financier et stratégique ;

- le contrôle de l'exécution du budget de l'État ;

- le contrôle de l'exécution des projets à financement extérieur ;

- l'évaluation des projets et programmes ;

- l'appui technique, méthodologique et pédagogique en matière de contrôle aux structures d'audit interne des ministères et organismes publics ;

- l'émission d'avis sur les projets de textes législatifs et règlementaires à caractère financier et économique ;

- la contribution à la sanction des ordonnateurs et gestionnaires des deniers publics dans les conditions prévues par les lois et réglements. A ce titre, le chef de l'institution préside le Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (CDBF), organe chargé de la sanction des responsabilités des ordonnateurs et gestionnaires des crédits publics et des entreprises publiques.

 

 

L'institution peut aussi, sur décision du Président de la République, effectuer des contrôles spécifiques auprès des entreprises et organismes, mêmes privés, présentant un caractère stratégique pour la nation ou la défense nationale.


Indicateurs-clé

Année          
                           
2015                          
2014                          
2013                          
2012                          
2011                          
2010                          
2009                          
2008